mardi, octobre 17, 2017

Imprimer E-mail

Une autre approche de la philatélie, ou comment on peut faire une collection sur une toute autre base. Gérald Hoiler va nous présenter une collection sur l\'Algérie montée d\'une façon unique. La philatélie rejoint l\'histoire d\'un pays, et demande une recherche approfondie. Une présentation, qui intéressera chacun de nous et donnera des idées pour monter des pages originales.

Nous vous attendons donc nombreux ce vendredi 1er mai (Fête du Travail - le jour est bien choisi!) à 20h30 en notre local.

 

Imprimer E-mail

N\'oubliez pas de vous rendre à Meyrin pour voir cette exposition de l\'aérophilatélie. Les 24, 25 et 26 avril.

Imprimer E-mail

Dans le numéro 122 de "Rhône Philatélie", il faut vraiment lire l\'article à la page 12. Ce texte relate vraiment les déboires des survivants d\'un collectionneur. "Merci Jeff". Ceci rejoint de nouveau notre devise : collectionnez ce que vous voulez et comme vous le voulez, mais faites-le pour votre plaisir.

Imprimer E-mail

Avec la situation actuelle on pourrait peut être penser à cette solution ! Mais lisez d\'abord les lignes qui suivent : Carlos Llorca José Manuel Rodriguez, un des patrons de "Forum Filatelico" recherché par Interpol vient d\'être capturé début mai 2008 au Venezuela. Selon le quotidien espagnol "El Mundo", après avoir quitté l\'Espagne, Carlos Llorca (59 ans) a trouvé refuge à Margarita, une île des Caraïbes appartenant au Venezuela. Il avait un passeport sous le nom de Simon York et a eu recours à la chirurgie esthétique. "Forum Filatelico" est une des deux firmes d\'investissement espagnoles en philatélie (l\'autre étant Afinsa) qui ont défrayé la chronique après avoir escroqué 350\'000 petits épargnants en les délestant de plusieurs milliards d\'euros. Elles vendaient en tant qu\'investissements des timbres surévalués en miroitant des taux de rentabilité annuels de 6 à 10% largement supérieurs à ceux du marché financier. Parmi les victimes, beaucoup ont investi entre 10\'000 et 100\'000 euros. Certains ont vu toutes leurs économies partir en fumée. L\'escroquerie fonctionnait selon le système bien connu de "vente pyramidale", dont le profit ne provient pas d\'une activité de vente comme annoncé, mais dépend du recrutement de nouveaux membres.

Ces "philatélistes" étaient peut-être les précurseurs des acheteurs d\'actions, auprès des banques, qui sont aujourd\'hui dans la mouise.

Conclusion : Collectionnez pour votre plaisir ! A vous de choisir.

Imprimer E-mail

Le premier bloc dans l\'histoire de la philatélie nous vient du Luxembourg. Il fut émis le 3 janvier 1923 pour célébrer la venue au monde le 12.12.1922 d\'Elisabeth, la fille de la grande duchesse. Il mesure 8x6 cm et comporte un timbre gravé "Vue du Luxembourg".

Imprimer E-mail

D\'aucuns peuvent se demander quelle différence y a-t-il entre bloc et feuillet ? Au départ, le bloc était un rectangle de papier mettant en page un timbre unique ou plusieurs timbres différents alors qu\'on désignait par feuillet une simple feuille au format réduit présentant plusieurs fois le même timbre. En fait, l\'emploi courant de "bloc-feuillet" est une manière de contourner la difficulté d\'établir entre les deux termes une distinction par toujours évidente.

Imprimer E-mail

A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, l\'île de Tristan da Cunha était colonie anglaise depuis 130 ans déjà et les habitants de son unique village n\'avaient toujours pas obtenu la possibilité d\'émettre leurs propres timbres. Sans doute leur faible nombre pesait-il trop peu de poids au sein de l\'Empire. Ils étaient donc contraints d\'utiliser les valeurs de Sainte-Hélène.

En 1946, un certain Allan Crawford qui avait signé toutes les pétitions réclamant des timbres, a décidé qu\'il est temps d\'en fabriquer localement. La première valeur sera de 1 shilling. Mais dans cette petite communauté la plus isolée de l\'océan Atlantique - à près de 2000 km de Sainte-Hélène et 2400 du Cap -, l\'argent n\'a pas vraiment cours : pour toutes les transactions de la vie quotidienne, on utilise une monnaie de change qui n\'est autre que... la pomme de terre. Ainsi, le premier timbre de Tristan portera-t-il, en outre de sa faciale, la mention : "valeur locale - 4 patates"... Les "potato stamp" de Tristan da Cunha sont aujourd\'hui considérés comme des timbres "de fantaisie" - quoique très recherchés par les amateurs de philatélie insolite -, mais cela n\'a pas empêché la poste de l\'île de leur consacrer en 2006 un timbre sur timbre tout à fait officiel.

Imprimer E-mail

Une belle soirée et beaucoup de participants ont fait la joie des organisateurs. Ceci démontre que les paroles du maire de Douvaine étaient justes ! (lire l\'article à la fin du bulletin). La soirée s\'est terminée tardivement dans la bonne humeur. Une invitée de marque : la présidente du "Cartel des sociétés carougeoises" Mme Anne-Marie Zweifel, qui nous a enjoint de participer à la "Vogue de Carouge" les 29 et 30 août. Un grand merci à toutes les bonnes volontés qui ont oeuvrés pour faire la vaisselle et ranger la salle !!

D\'ailleurs, pour mémoire, c\'était déjà la 10ème édition! Et pourquoi pas une 11ème ? Aux membres et participants d\'en décider.

Le racleur

Imprimer E-mail

Au salon d\'Automobile de 1980 il y avait, dans l\'ancien palais d\'Exposition à Plainpalais, une exposition philatélique. Monsieur Zurcher, qui possédait une collection d\'oblitérations du salon d\'Auto avait obtenu cette exposition philatélique. Puisque l\'UPG y participait nous avions pensé faire une vignette à cette occasion. Notre membre et ami Pierre Francisetti nous l\'a créée. Aujourd\'hui elle est même inventoriée dans le catalogue des vignettes. Un grand "MERCI à PIERROT". Nous bourse "du Salon" elle, avait lieu en la salle des "Vieux-Grenadiers", à la place des Augustins, donc à quelques pas du palais des Expositions.

Imprimer E-mail

N\'oubliez pas de nous transmettre votre adresse e-mail s\'il vous plaît !

Comme annoncé nous n\'allons pas transmettre celle-ci à des personnes hors de l\'UPG. C\'est strictement confidentiel et uniquement prévu pour une communication spontanée, par pour vous faire parvenir le bulletin. Il vous parviendra, comme avant, sous enveloppe et avec un timbre ! Merci

Imprimer E-mail

Le maire, dans son allocution a fait remarquer que l\'achat et la vente des timbres par Internet n\'est pas mal, mais prive les gens de se rencontrer, échanger leur point de vue et de profiter de la vie du club !!